Aller à la recherche

Phares : Histoire de l'éclairage et du balisage des côtes de France : Le Livre

Phares : Histoire de l'éclairage et du balisage des côtes de France_1_.jpgA l'heure où l'on peut constater le triste état des phares des côtes françaises, le Père-Noël a eu la bonne idée de  poser au pied du sapin le (beau) livre Phares : Histoire de l'éclairage et du balisage des côtes de France.

Ce livre n'est pas une nouveauté, puisque édité par le Chasse-Marée en 1999. La première édition avait en couverture le phare des Pierres-Noires. Il retrace l'histoire du balisage en abordant les grands travaux cartographiques nécessaires à la connaissance des côtes de France jusqu'à l'automatisation des phares des années 1990-2000. La partie concernant la façade méditerranéenne est hélas un peu oubliée. Éditeur : Le Chasse-Marée

Un beau livre en hommage à touts ces homme qui ont construits ces ouvrages tombant pour certains en ruine :

Le phare de l'Ile de Sein, La Vielle et Ar Men

Au Canada il est question d’éventuellement dés-automatiser les phares ... (source wikipedia)

Au Canada, en 2009, la Garde côtière a proposé d'éliminer les derniers postes gardiens de phare du pays toujours présents à Terre-Neuve et en Colombie-Britannique2.

En avril 2010, le Comité sénatorial permanent des pêches et des océans débute un étude sur le rôle jouée par les phares au Canada. À cet égard, des audiences publiques furent tenues à Ottawa et une enquête de terrain fut menée en à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique3. Le sénateur Bill Rompkey, président du Comité, déclare en décembre 2010 que « Les gens que nous avons entendus sur les deux côtes étaient largement en faveur du maintien en poste des gardiens de phare et c’est ce que nous recommandons à l’unanimité4. » Il ajoutera que le maintien des postes augmente la sécurité maritime dans certaines zones et a une impact non négligeable sur certaines petites communautés maritimes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.ledauphin.org/trackback/2726

Fil des commentaires de ce billet

Page top