Aller à la recherche

Géolocalisation : le GPS Geotagger N2

SOLMETA Geotagger N2Qui pourra dire dans quelques années où ont été prises telle ou telle photo ? L'arrivée du numérique permet de renseigner facilement, si ce n'est automatiquement, les lieux des prises de vues : c'est le géomarquage ou géotaging.

Le Geotagger N2 de SOLMETA est un GPS permettant de renseigner les données EXIF de positionnement directement à la prise de vue. De plus, il est équipé d'un compas électronique permettant, lorsque le GPS est fixé sur la sabot flash par ex., de renseigner l'azimut de la prise de vue.

Données intégrées

Champ relatifs à la localisation extrait avec exiftool

GPS Version ID                  : 2.2.0.0
GPS Altitude Ref                : Below Sea Level
GPS Time Stamp                  : 17:06:21
GPS Satellites                  : 08
GPS Img Direction Ref           : Magnetic North
GPS Img Direction               : 231.5
GPS Map Datum                   :
GPS Date Stamp                  : 2010:08:30
GPS Altitude                    : 0 m Above Sea Level
GPS Date/Time                   : 2010:08:30 17:06:21Z
GPS Latitude                    : 43 deg 12' 41.62" N
GPS Latitude Ref                : North
GPS Longitude                   : 5 deg 21' 2.09" E
GPS Longitude Ref               : East
GPS Position                    : 43 deg 12' 41.62" N, 5 deg 21' 2.09" E

Ou avec PhotoMe

screenshoot_photome.jpg

La dénomination des champs est explicite, seul le champ GPS Map Datum reste vide, sa valeur étant WGS84. Les champs GPS Time Stamp et GPS Date Stamp étant en UTC.

Les informations de localisation, du type champs IPTC contenant les code pays / Pays / Région / Ville sont à renseigner en post traitement manuel ou automatique avec un logiciel du type geosetter.

Précautions à prendre lors de la mise en œuvre

  • Lors de la première mise en marche, le GPS peut être long à faire le fix. C'est normal, il doit récupérer les tables d'éphéméride. Le fait de disposer d'un horizon dégagé facilite l'opération (nombre de satellites visibles plus important).
  • La calibration : le compas indique la direction du nord magnétique et non du nord géographique. L'écart, nommé déclinaison magnétique, est variable et dépend du lieu et de la date. Le bouton "calibration" d'entrer une correction. Actuellement, la déclinaison magnétique calculée sur la région de Marseille est proche de 0° 41' Est et la variation annuelle calculée est de 7.1 ' Est. On négligera l'erreur ...
  • La déviation : qui est l'erreur due aux perturbations magnétiques locales (montre, courant électrique, masses métalliques, ...) ou géographiques (masses géologiques). La compensation s'effectue également par le bouton "calibration".
Geotagger_N2

Les plus

  • La taille et le poids.
  • Le récepteur est équipé de sa propre batterie qui lui permet une vingtaine d'heures d'autonomie.
  • L' interrupteur Arrêt/Auto/Marche permet de choisir un mode de fonctionnement continu ou couplé à la cellule. Lorsque la batterie interne est vide, utilisation de la batterie du boitier (cf configuration du boitier).
  • La mémorisation de la position en en intérieur.
  • L'autonomie.
  • La prise télécommande.
  • Les données de localisation sont directement incluses dans le fichier image (raw ou jpeg).

Les moins

  • La fragilité de la connexion câble de liaison / boitier : le connecteur est en porte à faux et risque d'arracher la fiche soudée sur la carte mère. Je vais surement rajouter un moulage de maintient pour éviter la casse.
  • Le compas électronique uniquement 2D : indication farfelue lorsque le GPS n'est pas dans un plan horizontal.
  • La prise télécommande non compatible connecteur rond Nikon (jack).

En bref

Au vu du prix ... bon compromis fonctionnalité / fabrication.

Contenu du kit:

  • Un récepteur Geotagger N2 utilisant une puce SiRF Star III 20 canaux.
  • Une pochette de protection.
  • Un câble Y-1 pour le raccordement aux Nikon/FujiFilm Sx équipés de la prise ronde à 10 contacts, et un câble Y-2 pour les appareils Nikon D90 de bonne facture.
  • Une attache pour la dragonne de l'appareil photo.
  • Un CD contenant le manuel d'utilisation et différents logiciels.
  • Une télécommande filaire de déclenchement de l'appareil photo.
  • Un câble USB pour recharger la batterie (ne permet pas de se servir du GPS directement relié à un PC par ex.).



SOLMETA Geotagger N2

Correction de la déviation :
Il est question dans la notice de "calibration". L'objectif est de corriger les variations magnétiques dues à environnement immédiat du compas. Cela doit aussi tenir compte des masses métalliques du type montre, lunettes, ... portées par le photographe. Le plus pratique est de monter l'appareil sur pied, l'ensemble APN/GPS étant en fonctionnement. Ensuite presser le bouton "CAL." pendant 5 sec. env. : la LED passe du vert fixe au rouge/vert, s'éteint pendant deux sec.  puis se remet à clignoter rapidement. A ce moment là, il faut entamer deux rotations complètes à vitesse reduite. Une fois fait, appuyer sur "CAL". La LED repasse au vert fixe. Une vérification simplifiée de l'angle affiché aux quatre points cardinaux peut donner une indication de la bonne correction.

Correction de la déclinaison :
Il faut repérer le nord géographique, aligner de GPS sur celui-ci et appuyer deux secondes sur "CAL". A l'extinction de la LED, relâcher le bouton. La LED clignote vert/rouge (la notice indique orange !) pendant une 15ene de secondes puis repasse au vert.

La galerie

P1090301.jpg P1090302.jpg P1090303.jpg P1090305.jpg P1090307.jpg screenshoot_photome.jpg

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.ledauphin.org/trackback/2349

Fil des commentaires de ce billet

Page top